DomAquaree Berlin
20 novembre 2018

Union Investment et Apleona lancent un projet conjoint de contrôle énergétique pour 2019

Une étape importante vers la constitution de portefeuilles immobiliers climatiquement neutres.
DomAquaree Berlin
CityQuartier DomAquaree in Berlin

Contact presse

pour Union Investment Real Estate GmbH
Simon Sahm

Simon Sahm

Marketing, Communication

+ 49 40 34919 4054
simon.sahm@union-investment.de

En Allemagne, le gouvernement appelle le secteur de l’immobilier à engager des actions s’inscrivant dans le sens du Plan 2050 pour la préservation du climat. L’un des objectifs est de réduire de 50 % la consommation d’énergie finale du parc immobilier d’ici 2050, par rapport aux valeurs de référence de 1990. Pour répondre à cet appel, Union Investment prévoit la mise en place d’un contrôle énergétique à l’échelle nationale pour l’ensemble de son portefeuille immobilier, soit 375 actifs immobiliers. Ce contrôle apportera la base nécessaire afin de calculer les économies d’énergie potentielles et d’engager des actions en coordination avec les gestionnaires de biens et les locataires.

 

Dans ce contexte, Union Investment et Apleona Real Estate Management se sont unis pour lancer un projet de contrôle énergétique pilote qui portera sur un "sous-portefeuille" représentatif de 10 bâtiments, tous situés en Allemagne et propriété d’Union Investment : six immeubles de bureaux, trois ensembles à usage mixte et un bâtiment de commerce. Ce projet doit permettre, grâce à un logiciel, de recueillir les données sur la consommation d’électricité, de chaleur, de froid et d’eau, et de centraliser leur suivi. Le contrôle s’effectue via des compteurs numériques et analogiques. Une application développée par Apleona aidera les asset et les property managers à relever les chiffres clés. Les 10 immeubles concernés, parmi lesquels le Chilehaus d’Hambourg, le DomAquarée de Berlin et le centre Kröpcke d’Hanovre, totalisent environ 270 000 m² et sont estimés à plus d’un million d’euros.

 

« Les objectifs fixés par le Plan allemand de préservation du climat sont ambitieux. Voilà pourquoi nous avons décidé de prendre nos responsabilités dès maintenant, s’agissant de nos propres actifs. Ce projet pilote, programmé sur une durée d’un an, va nous permettre de collecter un ensemble de données solide, que nous pourrons utiliser pour piloter le développement stratégique de notre portefeuille. », a expliqué Volker Noack, responsable Asset Management et membre de l’équipe dirigeante de Union Investment Real Estate GmbH.

 

Pendant le projet, Apleona collectera et analysera les données de consommation de chaque bâtiment, élaborera des évaluations ainsi que des rapports personnalisés pour l’asset management de Union Investment et mettra en œuvre des mesures pour réduire la consommation énergétique et les coûts à long terme. « L’efficience énergétique et la gestion efficace des ressources des immeubles sont appelées à prendre une part de plus en plus importante. Union Investment, parmi les pionniers en la matière, vise, avec cette initiative, à améliorer la performance énergétique de son portefeuille immobilier. Société de gestion immobilière leader, Apleona assume également toutes ses responsabilités et est déterminée à atteindre les objectifs de durabilité et d’économie d’énergie fixés. Nous nous réjouissons à l’idée que notre excellente équipe de conseil en gestion immobilière, dirigée par Norbert B. Löffler, aide nos clients dans tous les aspects de la gestion de l’énergie. », déclare Daniel Häußermann, CEO d’Apleona Real Estate Management.

 

Lancé en novembre 2018, le projet pilote générera des rapports de données mensuels jusqu’à fin 2019. Ils permettront à Union Investment et Apleona de collecter des données solides et riches en enseignements. Les 10 immeubles sélectionnés pour le projet sont représentatifs de l’ensemble du portefeuille de Union Investment, tant du point de vue de leur taille que de la diversité de leurs aménagements techniques. Les résultats du projet pilote devraient aider Union Investment à établir des objectifs d’économie d’énergie pour l’ensemble de son patrimoine, et ce jusqu’à ce que le parc immobilier soit virtuellement devenu climatiquement neutre, à l’horizon 2050.