London

De l’Allemagne à l’ouverture internationale

Au début des années 1990, DIFA cherche à diversifier ses fonds DIFA-Fonds Nr. 1 et DIFA-Grund en s’ouvrant à d’autres pays européens. Tout commence en 1992 avec l’acquisition de St. Andrews House, et d’immeubles de bureaux à Finsbury Circus à Londres.
 

« Les modifications de la loi issues de l’accord créant la Communauté économique européenne en 1992 ont supprimé les barrières fiscales, juridiques et commerciales entre l’Allemagne et les autres pays de l’Union européenne. Ils ont ainsi ouvert la voie à l’expansion internationale de notre activité immobilière », explique Martin Brühl, CIO d’Union Investment Real Estate GmbH. En 1994, après l’acquisition de St. Andrews House et de Finsbury Circus, un immeuble de bureaux loué à la Banque de Tokyo, désormais plus ancienne société mère de DIFA-Fonds Nr. 1 avec EMPORIO , la société achete la tour de bureaux de 25 étages au 6–8 Bishopsgate dans le quartier financier de Londres. Le portefeuille londonien s’enrichit progressivement avec l’acquisition de Thames Court en 1996, Whitefriars en 1997, et Westferry Circus en 1999. Un peu plus tard, ce sera l’acquisition du siège social de la chaîne de supermarchés Sainsbury's, situé au 33 Holborn, et, plus récemment, la création d’une joint-venture dans l’immeuble de bureaux Watermark Place (2015). Au cours de ses dix premières années d'investissement, de 1992 à 2002, Union Investment a ainsi détenu avec succès plusieurs biens immobiliers tels que celui du 6–8 Bishopsgate, de Westferry Circus et du 33 Holborn. Après une longue période d’exploitation, Finsbury Circus a été rénové pour créer un immeuble résolument moderne.

Une croissance à travers l’Europe continentale

La diversification internationale demeure un enjeu stratégique permanent depuis le début des années 1990. Après son entrée sur le marché britannique, Union Investment se lance dans la constitution d’un portefeuille paneuropéen. Des immeubles sont achetés en France (1999), en Belgique (2001), en Espagne (2003), en Hongrie, République tchèque, Suède et Autriche (2005), puis en Turquie, Norvège, aux Pays-Bas et au Luxembourg (2007). En 2007, DIFA-Grund est renommé UniImmo : Europa, ce nouveau nom reflétant son importante diversification qui s’étend, à l’heure actuelle, sur plus de 21 marchés nationaux avec 62 % d’investissement dans l’immobilier européen.

 

2014 a marqué l’ouverture d’un nouveau chapitre pour UniImmo : Europa avec l’élargissement du portefeuille non européen du fonds via le projet de bureaux, presque entièrement loué, de Southpoint à Brisbane en Australie .

« Nous apprécions investir en Australie », déclare Björn Thiemann, gestionnaire du fonds UniImmo : Europa. « En plus de rendements attractifs et de baux à long terme, l’investissement immobilier sur le marché australien bénéficie d'une législation basée sur le modèle anglo-saxon. » Vingt-cinq années d’expérience de l’investissement au Royaume-Uni sont ainsi mises à profit en Australie afin de générer de nouveaux rendements pour les investisseurs.