Partenaires

Consolidation et spécialisation au profit des investisseurs et des partenaires

L’intégration de DIFA dans le groupe Union Investment en 2000 fait partie d’une stratégie plus vaste visant, d’abord, à consolider les services de gestion d’actifs de l’alliance coopérative FinanzVerbund au plan national, et, ensuite, à créer une structure plus spécialisée. À l’issue de la réunion de DIFA avec d’autres sociétés de gestion de fonds sous l’égide d’Union Fonds Holding (actuelle Union Asset Management Holding), le groupe élargi vaut en 2001 près de 100 milliards d’euros, et se classe parmi les principaux gestionnaires d’actifs en Allemagne.
 

Lancé en l’an 2000, le projet AMIRA, mis en place pour gérer le processus d’intégration, se décline en plusieurs étapes. À la fin de l’année 2000, les banques de l’époque (DG, GZ et WGZ) commencent par transférer leurs actions de DIFA et d’autres entités à l’Union Fonds Holding. S’ensuit la nomination de hauts responsables pour donner un visage à cette nouvelle structure. La société mère prend en charge la gestion du groupe, et les sociétés de gestion d’investissement individuelles continuent à fonctionner de manière indépendante. La nouvelle organisation entraîne toute une série de synergies, aussi bien quantitatives que qualitatives, dont la possibilité pour les sociétés partenaires de partager la même stratégie de marque. En outre, l’entreprise développe sa visibilité commerciale et les banques coopératives partenaires peuvent ainsi bénéficier de toutes les catégories d’actifs auprès d’un seul fournisseur.

 

L’autre élément important était de mettre davantage l’accent sur les marchés internationaux en croissance. Dans le journal financier allemand Börsenzeitung, Manfred Mathes, président du comité directeur d’AMIRA de l’époque, résume la situation : « Globalement, la nouvelle structure devrait améliorer la pénétration du marché et ainsi profiter aux coopératives de crédit, les synergies devraient être exploitées et la position de l’alliance bancaire FinanzVerbund renforcée dans le cadre des futures stratégies européennes et internationales. » L’élargissement du périmètre de la société mère permet au groupe de couvrir toutes les principales catégories d’actifs et d’offrir des produits d’investissement innovants.
 

Union Investment Frankfurt
Union Investment Frankfurt
Hambourg reste le centre d’expertise immobilière après la restructuration

Siège social historique de DIFA, Hambourg a été maintenu comme centre d’expertise immobilière après l’intégration des sociétés individuelles de gestion d’actifs, réalisée dans le cadre de la consolidation des activités de la société mère. Dans un message adressé à tous les collaborateurs, le président du conseil de surveillance, Heinz Hilgert, déclare : « Afin de répondre aux exigences particulières de l’activité immobilière, nous avons décidé qu’il fallait continuer à gérer le cœur de cette activité depuis nos bureaux d’Hambourg. »

 

Il est reconnu que le segment de l’immobilier a un rôle particulier à jouer, notamment parce que les fonds immobiliers ouverts sont considérés comme un investissement sûr par les investisseurs. L’aversion au risque a progressivement augmenté, en réaction aux aléas des marchés boursiers, et à la crise économique. Grâce à sa marque forte, l’intégration de DIFA au sein du groupe Union Investment est une étape importante dans la création d’un gestionnaire d’actifs dynamique centré sur les ventes. Cette stratégie se poursuit depuis 2000, entraînant une forte croissance de l’activité immobilière au cours des années suivantes et contribuant significativement à sa capacité de survie dans un contexte de crises de marchés .