Emporio Hamburg

Bien positionné pour l’avenir

Dans le contexte de crise des marchés financiers, Union Investment a entrepris un vaste projet de réorganisation - intitulé UI 2.0 - visant à créer la structure adaptée aux enjeux de demain. En 2012, UI 2.0 s’inscrit dans le prolongement du développement d’Union Investment en tant que gestionnaire immobilier centré sur les marchés, et doté de processus de qualité.

 

L’un des principaux aspects d’UI 2.0 consiste à établir le potentiel de croissance d’Union Investment dans le secteur immobilier sur le long terme. « Afin de tirer profit des opportunités identifiées, il fallait effectuer un réalignement », explique Reinhard Kutscher, directeur de la branche immobilière. « Le sourcing international était notamment un domaine dans lequel nous souhaitions passer à la vitesse supérieure. Il fallait aussi une prise de décision plus rapide, des processus standardisés et une fonction de gestion des fonds plus forte pour nous permettre d’être plus réactifs. » La mise en place d’un département séparé pour la gestion des actifs immobiliers, dirigé par Volker Noack, a également permis de générer plus de valeur à partir de biens existants. Toutes ces mesures étaient nécessaires pour parvenir à une croissance durable et rentable correspondant aux prévisions.

 

L’un des autres objectifs a consisté à élargir la base des fournisseurs pour inclure les marchés d’Amérique et d’Asie-Pacifique. « Ce projet nous a permis d’augmenter notre capacité d’acquisition, et par conséquent d’avoir un plus grand accès aux marchés secondaires outre-Atlantique », explique Reinhard Kutscher. Cela n’a pas seulement augmenté les opportunités de sourcing pour les fonds internationaux, cela a aussi permis de tirer plus facilement avantage de cycles de marché toujours plus courts en Amérique et en Asie-Pacifique.

UI 2.0
Aborder le changement de front

Malgré la somme de travail impliquée par une restructuration et la difficulté des conditions du marché, la société enregistre des résultats encourageants en 2012. Elle réussit davantage à convertir les liquidités en actifs grâce à des gestionnaires de fonds dotés d’un plus grand pouvoir, à une orientation stratégique claire et la mise en œuvre progressive d’un processus d’investissement efficace. Cette année-là, les actifs d’Union Investment sous gestion dans le secteur immobilier ont dépassé pour la première fois la barre des 20 milliards d’euros. Avec 31 achats de biens pour un montant total de 2,14 milliards d’euros, les performances en matière d’acquisition sont également bonnes en 2013.

 

Union Investment devient l’un des gestionnaires d’actifs immobiliers les plus dynamiques d’Europe, tout en décrochant des récompenses comme le Scope Award 2012 dans la catégorie Meilleure gestion d’actifs immobiliers. Le fait d’avoir abordé le changement de front a aussi contribué à cette réussite : des premiers « projets concrets » en février 2012 au lancement du projet de mise en œuvre au début du mois de juin en passant par les préparations à la mise en œuvre depuis le mois d’octobre. Finalement, des changements organisationnels se sont révélés nécessaires et la mise en œuvre n’a eu lieu qu’au début de l’année 2013. « Comme pour une équipe sportive nouvellement formée, il fallait juste du temps pour que les choses se mettent à fonctionner », commente Reinhard Kutscher. La phase de mise en route est désormais loin derrière, et Union Investment est bien positionnée pour réagir avec flexibilité et efficacité tout en poursuivant sa croissance. « Les investisseurs privés et institutionnels sont toujours sous-pondérés dans l’immobilier. Nous pouvons apporter des solutions pour y remédier. »