Chilehaus

Un bien classé au patrimoine mondial de l’UNESCO : la Chilehaus de Hambourg

Depuis des années, la Chilehaus fait partie de la liste indicative de l’Allemagne proposée au classement du patrimoine mondial de l’UNESCO. En 2015, ce bâtiment hambourgeois est finalement officiellement reconnu par l’UNESCO. C’est aux côtés des districts de Kontorhaus et de Speicherstadt que le bâtiment emblématique est classé site du patrimoine mondial, une première à Hambourg. La décision du Comité du patrimoine mondial atteste de la valeur universelle exceptionnelle de cet ensemble immobilier situé au cœur de la ville.
 
Walter Steinmeier, Volker Noack
Walter Steinmeier, Volker Noack

Conçue par Fritz Höger et commandée par l’homme d’affaires Henry B. Sloman, la Chilehaus a été construite entre 1922 et 1924. Ouvert le 1er avril 1924, ce bâtiment s’inscrivait parfaitement dans le nouveau style à la mode des immeubles de bureaux (“Kontorhaus”) construits à l’époque à Hambourg. Cet immeuble de dix étages, regroupant bureaux et locaux commerciaux, fait partie du portefeuille du fonds immobilier ouvert UniImmo : Deutschland depuis 1993. Le bien est actuellement entièrement loué. « Cette reconnaissance est très spéciale, à la fois pour les investisseurs, et les propriétaires et gestionnaires immobiliers de la Chilehaus que nous sommes. Après tout, qui d’autre possède dans son portefeuille un bien classé au patrimoine mondial, et surtout un qui génère d’excellents rendements depuis de nombreuses années ? », se plaît à dire Reinhard Kutscher, Président du conseil de gestion d’Union Investment Real Estate GmbH. L’annonce était en outre le cadeau idéal pour célébrer le 50e anniversaire de la société de fonds immobiliers. Notre objectif est de créer une valeur durable grâce à nos investissements immobiliers. Rien ne saurait mieux l’exprimer que le label « Patrimoine mondial ». Aujourd’hui comme hier, la Chilehaus continue de répondre aux exigences de ses utilisateurs, démontrant ainsi sa durabilité depuis plus de 90 ans.


La décision du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO marque la fin d’un processus long de plusieurs années. La Chilehaus a en effet été ajoutée à la liste indicative de l’Allemagne pour être soumise à l’inscription sur la liste de l’UNESCO en 1999. En 2007, les districts de Speicherstadt et de Kontorhaus ont été ajoutés à la proposition. En février 2004, la proposition a été soumise auprès du centre concerné à Paris. Une étude et une évaluation approfondies des documents de candidature et du site ont ensuite été menées par ICOMOS International. Pour Hambourg, ce premier titre au patrimoine mondial de l’UNESCO emmène dans son sillage une excellente opportunité de promouvoir la culture de la ville à l’international. « En tant que société dont les racines sont ancrées à Hambourg, nous nous devons de protéger et de partager l’héritage culturel de la Chilehaus. Nous sommes parfaitement conscients de la responsabilité impliquée », déclare Reinhard Kutscher. « Nous allons continuer à travailler très étroitement avec la ville de Hambourg et avec l’UNESCO. »


Un an après la reconnaissance au patrimoine mondial de l’UNESCO des districts de Speicherstadt et de Kontorhaus, et donc de la Chilehaus, la ville de Hambourg a officiellement reçu son certificat. Le 27 juin 2016, le social-démocrate Frank-Walter Steinmeier (SPD), alors ministre des affaires étrangères allemand remet la récompense au maire de Hambourg, Olaf Scholz (SPD). Mais avant toute chose, le ministre a souhaité visiter la Chilehaus. Volker Noack, membre de l’équipe de gestion d’Union Investment Real Estate GmbH, a alors joué le rôle d’hôte, accueillant le ministre des Affaires étrangères et lui faisant visiter personnellement ce site du patrimoine mondial. Depuis le toit de la Chilehaus, M. Steinmeier a pu apprécier la vue sur les quartiers de Kontorhaus et celui de Speicherstadt situé en face. Il a visiblement été très impressionné en découvrant l’édifice animé et bien entretenu qu’était la Chilehaus.

Walter Steinmeier, Volker Noack
Walter Steinmeier, Volker Noack

« J’aimerais féliciter la ville de Hambourg et Olaf Scholz pour avoir réussi à obtenir cette distinction au patrimoine mondial de l’UNESCO », a déclaré M. Steinmeier. « Les quartiers de Kontorhaus et de Speicherstadt, ainsi que la Chilehaus, sont des preuves uniques de l’ascension qu’a connue Hambourg jusqu’à devenir l’un des plus grands et plus importants ports du monde. Ils représentent aussi son identité sociale et culturelle. Le patrimoine mondial aide à ancrer les gens dans leur environnement et leur donne de la stabilité. » Cela s’applique aux sites du patrimoine mondial de Hambourg tout comme aux sites classés menacés tels que celui de Palmyre en Syrie, a-t-il ajouté. La politique culturelle étrangère de l’Allemagne s’attache donc à protéger le patrimoine culturel de l’humanité à travers le monde. « Je suis donc particulièrement heureux que Hambourg ait reçu le statut de patrimoine mondial sous la présidence de l’Allemagne au comité du patrimoine de l’UNESCO. »